Helsinki (FINLANDE)

Helsinki (FINLANDE)

De retour à Helsinki quelques jours profiter de ces magnifiques dégradés de couleurs, mais aussi son architecture, elle aussi d’influences Allemandes et Russes.

La Finlande est aussi un Pays qui a souffert des atrocités des guerres de part les âges.

Son style très particuliers peut séduire plus d’un, ou laisser indifférents d’autres, car là aussi, se perdre dans toutes ses rues nous fait parcourir l’Histoire, quartiers résidentiels au bord de l’eau aux maisons de Maîtres, églises, cathédrale, cathédrale Orthodoxe, Place du Sénat qui est également Place du Marché où autrefois était posée une église, chaque quartier a son décor, son ambiance.

La gare, imposante, très bien organisée, vivante, quartier Commercial, de la mode, les pubs, les restaurants, tout y est, Travailleurs en transit, Etudiants, Touristes…

Et Helsinki, c’est aussi la nature, car au milieu de toutes ces constructions flânent les oiseaux, les canards, lacs, forets, parcs arborés aux tapis de feuilles d’automne multicolore.

J’ai adoré arpenter cette ville des deux côtés et en son Centre, qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente, il y a toujours du monde dehors, les gens sortent, se baladent, courent, marchent, vont au sauna public alterner avec quelques bains d’eau froide en extérieur directement.

Car le sauna ici est une institution! Il est aux Finnois ce que le vin rouge est aux Bordelais…D’ailleurs je me trouve en Airbnb dont la maison en est équipée.

Pour les photos, c’est ici

Demain, départ pour Saint-Petersbourg puis Moscou pour de nouvelles aventures et découvertes…

TALLINN (Estonie)

TALLINN (Estonie)

Etant à Helsinki, comment ne pas profiter de quelques jours pour se rendre en face, à 2H de Ferry dans cette belle Cité Médiévale de Tallinn (lien)?

La visite de la Ville est assez rapide, mais si l’on prend le temps de circuler un peu partout et sur les environs, elle regorge de petits trésors architecturaux mêlant Médiéval et Contemporain.

Ici aussi, les influences de plusieurs nations se retrouvent dans les styles, tantôt occupée par l’ Allemagne, la Russie la Suède…

C’est pourquoi nombre d’Eglises et une magnifique Cathédrale Orthodoxe dominent la Cité bâtie sur une colline.

Et juste à côté, immeubles de grande hauteur, grands centres commerciaux, où se mêlent la pierre, les matériaux modernes, tout cela embelli de lumières chaudes comme savent le faire les Nordiques.

Pour les photos, c’est ici

Automne Scandinave

Automne Scandinave

Je pars demain matin de cette belle région de lacs et de forêts de Finlande et par la même de cette belle ville qu’est Helsinki.

Un bus m’attend à l’aéroport direction Saint-Petersbourg, 8h de route pour aller découvrir cette belle ville de 5 millions d’habitants, l’aventure…

Car il a fallu tracer l’itinéraire et enregistrer quelques photos pour me diriger vers mon lieu de séjour, je serai alors sans téléphone dans un pays où la langue m’est totalement inconnue.

Mais en attendant, la météo m’a permis de prendre quelques belles photos d’automne de la végétation Scandinave, car la semaine prochaine, la neige fait son apparition sur les pays nordiques, voir même en Russie.

Alors rendez-vous dans le menu de droite pour les photos: En ouvrant l’oeil, vous pourrez apercevoir un écureuil qui s’est mêlé à ma séance de trail…

Une pensée pour pour mes relations Pro…

Une pensée pour pour mes relations Pro…

Après avoir parcouru un bout de chemin, de Colombie en passant par ma très chère France, la Norvège, maintenant la Finlande et l’Estonie, j’ai pensé bon de partager quelques clichés avec mes Collègues, enfin, toute personne intéressée par l’architecture en générale, et notamment le Métal…

En passant par le Cœur Economique de Bogotá avec ses tours qui veulent flirter avec les nuages, à l’Américaine, ces quelques constructions modernes que l’ont trouve à Tromso (troisième ville de Norvège), avec sa splendide bibliothèque, toujours ce côté nordique, cosy et chaleureux des pays scandinaves mêlant bois et acier parfaitement.

Helsinki, capitale Finlandaise qui semble vivre au rythme de Paris, la mode, la jeunesse en effervescence, une organisation scandinave réglée comme une horloge, où règne sécurité et économie croissante, tout semblerait parfait, comme en Norvège d’ailleurs…Capitale aux quartiers historiques, résidentiels et modernes à la fois, tout cela noyé au milieu de parcs arborés autour de lacs ou cohabitent les animaux et les hommes.

Enfin, Tallinn, Capitale Estonienne, ou comment visiter Helsinki sans se rendre à Tallinn qui n’est qu’à 2h de ferry.

Riche de son histoire de part ses invasions Germaniques et Russes, Tallinn a gagné son indépendance par son entrée dans UE.

Ville médiévale en son cœur, moderne hors des remparts et à la fois les deux tant la commune a su conserver la pierre, les vielles cheminées de briques en plein centre de ce qui devient aujourd’hui des zones commerciales, cafés, restaurants, parcs…et tout ceci dans une organisation impeccable…Influences Germano-Russes certainement.

Voilà pour ce premier article dédié principalement aux collègues, vous pouvez aussi passer directement par la case photo si la lecture vous ennuie.

Je repars demain pour 4 jours à Helsinki avant de me rendre en Russie samedi, Saint-Petersbourg puis Moscou.

Côte Nord de la Norvège

Côte Nord de la Norvège

Tracé depuis Tromso jusqu’à Kirkenès

Au revoir Tromso! Il est 18h, c’est parti pour une nuit de navigation, et non pas de sommeil, malgré la banquette confortable du bar – Escale à Hammerfest une journée…Pardon, finalement je resterai 3 nuits.

En arrivant là à 5h15, petites villes de 10000 habitants, rues désertes, un air très frais, voir piquant comme à Tromso, j’attends l’ouverture de la petite supérette (6h) pour boire un bon café chaud avant de me rendre à l’hôtel et demander si l’option avez-vous une chambre « de suite » va m’être accordée…

Eh oui! Chambre disponible et de suite! J’ai vraiment besoin de me poser quelques heures.

Hammerfest, c’est une ville qui fût détruite à plusieurs reprises, guerres Napoléoniennes avec les Anglais, incendie d’une boulangerie qui ravagea tout le village et enfin, comme bien d’autres, la seconde guerre mondiale.

Mais Hammerfest, c’est aussi un point de départ et/ou de croisement pour les randonneurs avec des points de vue à couper le souffle.

Hammerfest, c’est aussi l’Arc Géodésique de Struve

…Et toujours et encore ces levers et couchers de soleil magnifiques, même si à 15h, Monsieur fait le tour d’horizon rapido…

Mais il y a aussi une atmosphère particulière, une certaine quiétude, on y dort très bien, on recharge les batteries entre une randonnée très fraîche et un plat de Renne…Je reviendrai…

En route pour Kirkenès! Et comme je le précisais dans mon précédent article, il a fallu revoir l’organisation au niveau transport (Possibilités et budget): Et la solution?

Joindre l’utile à l’agréable, une virée en Express Côtier en passant par Honningsvag pour rallier le Cap Nord, arriver jusqu’à Kirkenès qui est à 15 kms de la frontière Russe, redescendre à Helsinki en avion pour mieux remonter si la météo le permet, cette fois en bus et en train.

Le transport en Laponie en octobre, çà se regarde à l’avance, et vue l’amabilité du Pays envers les étrangers et le sens de la communication en général, on ne prend aucun risque…

Je suis arrivé à Helsinki aujourd’hui pour 3 jours…A suivre

Au delà du Cercle Polaire

Au delà du Cercle Polaire

C’est par ici que démarre l’Aventure! Au Nord, dans le froid polaire, celui qui donne des couleurs uniques aux paysages, mais aussi aux joues! çà pique dès qu’on met le nez dehors…Et quand il y a du soleil, à 16h on sent très vite que la nuit glaciale n’est pas loin! Et nous sommes que début octobre…

Les paysages sont magnifiques, tout est calme, la nature, les gens, la faune et la flore semblent si paisibles dans ce vaste réseau de fjords, les montagnes semblent si hautes mais ne dépassent pas les 15OOm d’altitude.

D’un côté, la végétation automnale a déjà presque revêtu sa robe hivernale, que de l’autre les montagnes sont enneigées comme en janvier dans nos Alpes.

J’ai pu apercevoir une aurore boréale l’autre soir, si peu car je me trouve à proximité de la ville, mais déjà ce petit spectacle unique ne donne qu’un avant goût du phénomène.

Après avoir scruté les environs, monté le point culminant de la ville et assisté à un coucher de soleil magnifique et glaciale, devrais-je dire polaire, dégusté un verre dans ce bar entièrement bâti de glace, et visité le musée polaire qui retrace l’histoire du Nord depuis 10000 ans, je vais maintenant me diriger un peu plus au nord, au Cap Nord, point le plus septentrional.

Malheureusement, j’ai du adapté mon parcours en fonction des possibilités que me laissent la saison et les liaisons terrestres, impossible de passer une nuit dehors à cette période.

Je vais devoir reprendre un avion, voir plusieurs, certains vols de 15mn peut-être même, rejoindre le sud pour repartir vers le Nord de la Finlande, le sens inverse est très voir trop compliqué à réaliser en ce mois d’octobre.

Dans le menu de droite, j’y ai déposé quelques photos, en espérant pouvoir capturer des aurores demain soir depuis le MS NORDKAPP sur lequel je naviguerai toute la nuit.

Le grand départ

Le grand départ

Ça y est, c’est parti…

Ma chambre cette nuit sera le hall de l’aéroport d’ Oslo, chambre 4 étoiles, il est magnifique, propre, calme, et sage

Et à 8h30 tout à l’heure, je partirai pour passer le cercle polaire, et avec la chance, réaliser un de mes rêves, admirer une aurore boréale, avec petit supplément :

Me faire un bon café de mon ami luis sur mon petit réchaud tout en admirant la danse polaire…😃

Les Arhuacos – Sierra Nevada de Valledupar

Les Arhuacos – Sierra Nevada de Valledupar

C’est à Carthagène-des-Indes que nous avons, Estela et moi rencontré Luis voilà quelques mois, et il semble que les esprits des montagnes se soient entretenus, créant une connexion entre nous.

Luis fait parti de l’une des 5 Communautés Indigènes vivant au milieu des Montagnes de la Sierra Nevada du département de Cesar au Nord de la Colombie, nommés les Arhuacos.

Mais pour le bien de la Communauté et l’équilibre, je me dois d’être discret, ainsi je terminerai cet article en remerciant Luis et les Siens de nous avoir accueilli au sein de leur Famille et fait partager leur belle culture.

Merci Luis et à très bientôt…