Archives de
Auteur : Stéph

L’Arménie

L’Arménie

Voilà une destination qui n’était pas au programme! Mais un itinéraire, c’est fait pour évoluer, et c’est çà qui est bon dans le voyage, vivre au jour le jour, prendre un virage parfois radical, et puis il y a ces rencontres que l’on fait, à l’arrière d’un bus, au comptoir d’une pizzéria, et me voilà à quitter Madrid non pas pour Katmandou mais pour Tbilissi, dont je parlerai dans mon prochain article.

Me voilà à grimper dans un vieux monospace, qui a bien failli être mon corbillard, 16 euros pour 6h de raid entre Tbilissi et Yerevan, pas cher!!! Mais le trouillomètre aux abysses, et le reste soumis à dure épreuve, surtout quand au détour d’un virage de montagne, j’ai vu cette semi-remorque avec les roues vers le ciel…Il restait 2 bonnes heures de route ensuite.

Me voilà rendu dans la Capitale: Erevan, et comme à mon habitude, mission trouver du cash, une carte sim, mon adresse Airbnb, comprendre tout ce qui m’entoure et savourer l’instant!

Je ne ferai pas de cours d’histoire cette fois, trop long, vraiment trop long, alors voici un lien pour les Lecteurs: Arménie

En bref, l’Arménie, ce sont les influences telles que: Empire Romain, Grecs, Iran, Turquie, Mongolie, Russie qui ont façonnées ce magnifique Pays, tant dans son architecture, que dans sa culture.

Son histoire remonte à 4000 av.JC, considéré comme un des berceau de l’humanité et le premier pays à adopter le Christianisme en 301, et source de sa diffusion dès lors.

Riche d’une variété de paysages montagneux qui s’étendent des frontières de la Turquie, de la Géorgie et de l’ Azerbaïdjan pour se resserrer jusqu’à la frontière de l’Iran: Un sommet sacré, aujourd’hui sur le territoire Azeri, j’ai nommé: Le Mont ARARAT, du haut de ses plus de 5000m d’altitude.

Ce qui surprend en traversant le pays jusqu’à la frontière Géorgienne, c’est qu’en l’espace de quelques heures, on passe de l’hiver à l’automne à l’hiver, au printemps puis à l’hiver, montagnes enneigées, montagnes désertiques, froid extrême, douceur…

Et partout, perchés ou bien enclavés entre les montagnes,des églises et monastères, datant parfois du 3ème siècle, bâtis dans le basalte de la montagne, dont l’accès autrefois inconnus des étrangers les Arméniens passaient par les cours d’eau pour ne laisser aucune trace derrière eux.

Les Arméniens, un peuple très chaleureux, ouvert, accueillant, meurtri par son histoire dont les traces tardent à vouloir s’effacer:

La Turquie refusant de reconnaître le Génocide Arménien perpétré en 1915, les Arménien ne peuvent faire le deuil d’un million et demi de pertes humaines.

Et l’Arménie, c’est aussi Charles Aznavour, et bien d’autres célébrités ou héros de la Résistence…

On retrouve alors la Maison Charles Aznavour en haut de la Cascade (Monument Principal de la Ville), et une place qui porte son nom.

L’Arménie, la France, des Amis depuis longue date, d’ailleurs, à Erevan, on dit Merci! Pas Thank you…

Il faut également se rendre aux alentours de Yerevan, beaucoup de sites sont à découvrir, la vue sur les montagnes, la frontière Turque et son panorama vers l’ Ararat, le lac de montagne Sevan, long de 70km, profond de 75m, son Eglise perchée (Savanavank), seule Eglise construite en Arménie sur décision d’une femme, épouse d’un Roi tué au combat, et qui en mémoire de son défunt, fît construire ce monument en son honneur.

Le Temple de Garni, construit par les Grecs, dont la pierre est gravée en Grec Ancien, une vue sur la vallée et les montagnes avoisinantes à couper le souffle.

Plus récents, et comme dans bon nombre de Pays de l’Est, ou Baltiques, la construction suivant le modèle Russe, imposant, parfois austère, et ce vieux Stade: Le Stade Hrazdan (Omnisports) mais éligible pour recevoir les phases finales de la ligue Europa, construit en 1970, restauré et ré-organisé par 2 fois, qui compte actuellement 54208 places contre 69000 à son ouverture. La particularité de stade est qu’il est implanté dans un amphithéâtre naturel, ce qui donne l’impression quand on l’aborde d’une Aréna Romaine.

Et c’est grâce à l’amabilité des Arméniens, et la solidarité du sport que j’ai pu intégrer le Club de Triathlon (Triclub Erevan) lors de mon séjour, un grand merci à eux, et au plaisir de se revoir…

Pour les photos de l’Arménie, c’est ici

Bilan à 2 mois…Un voyage dans l’histoire…Mais où est le passé? Le Présent? Parfois il est facile de s’y perdre.

Bilan à 2 mois…Un voyage dans l’histoire…Mais où est le passé? Le Présent? Parfois il est facile de s’y perdre.

Etant à cheval entre deux pays, il est difficile de finaliser un article pour chacun d’entre eux..Mais c’est l’occasion de faire connaître ces beaux Pays.

Entre la Finlande, l’Estonie, la Russie, et maintenant la Géorgie et l’Arménie, il y a tant à dire…Non seulement les paysages, l’Architecture, la langue, la culture, la gastronomie, l’artisanat, mais aussi le ressenti d’un Voyageur au long court passionné d’histoire, de l’Art comme des Cultures, et il faut dire qu’ici, en Arménie, un des berceaux de l’Humanité, y a long à raconter…

Un peu d’histoire:

Le cas de l’Estonie: Tiraillée tantôt entre la Scandinavie, l’ Allemagne, et la Russie, tout comme ses petites Sœurs Létonie et Lituanie, elles n’ont gagné leur Liberté que lors de leur entrée dans l’Union Européenne le 1er Mai 2004.

La Finlande, entrée en 1995 dans l’UE, fût elle aussi dans une position délicate de part sa situation géographique: Entre Allemagne et la Russie, compliqué de choisir son camp, mais son choix un temps était malheureusement les Germaniques, l’Alliance étant trop occupée de son côté sur le front de l’Ouest…

La Géorgie, en pleine manifs lors de mon arrivée, j’ai du m’infiltrer délicatement dans le cœur d’une poignée de Géorgiens pour comprendre l’inexpliqué dans nos quotidiens du soir. Discrétion en ligne, c’est du lourd!

Et l’Arménie, Victime du premier Génocide du XXème siècle.

Les invasions: Russie, Mongols, Perses, Turcs…Elle aussi, tout comme la Géorgie, coincé entre les montagnes du Caucase au Nord, les montagnes frontalières avec la Turquie au Sud (L’Ararat culminant à plus de 5000m), et bordé de 2 mers: Noire et Caspienne.

Sa situation géographique lui a coûté très cher dans l’histoire, et une très longue histoire! Je ne saurais par où commencer, mais on parle de 6000 ans avant JC! Écritures des plus anciennes, alphabet de 39 lettres, écritures cunéiformes découvertes, du Grec Ancien…

Le pire dans son histoire remonte à 1915, lorsque les Turcs décident d’éradiquer tous les Arméniens de la planète, qui à cette période, depuis les précédents conflits, s’étaient réfugiés dans d’autres pays.

On déplorera 1 million et 500 milles victimes de ce Génocide, sans parler des méthodes d’extermination employées par les Turcs, dont un certain Adolph HITLER s’est d’ailleurs inspiré par la suite…

Il y aurait encore à ce jour, 3,3 millions d’habitants en Arménie, et 18 millions d’expatriés, et parmi ceux-ci dans l’histoire, des célébrités comme Charles Aznavour, Kim Kardashian, Missak Manoukian, André Agassi (Par sa mère) et bien d’autres: voir ici

Et bien que le temps passe, le deuil ne peut être fait chez les Armaniens, les Turcs ayant refusé jusqu’à ce jour de reconnaître leurs actes! Les relations entre les deux pays sont donc assez tendues, ce qui peut se comprendre.(A lire:

De même qu’avec l’Azerbaïdjan à la frontière où des conflits armés sont réguliers, il est déconseillé de s’aventurer par là bas y compris la frontière avec l’Iran.

L’Arménie est pourvue d’une richesse culturelle et architecturale unique, Temple Greco-Romain, Monastère et Eglises du 1er siècle, dont certaines sont construites dans la montagne de basalte tels que des troglodytes, des arcs Romans, Perses, Gothiques, incroyable.

Le Christianisme a été choisi en Arménie en l’an 301.

Les stèles ou plaques en pierres représentatives sont uniques dans leur dessin: Les Saints en haut, la croix au milieu, le cercle de la vie en bas.

C’est à la chute de l’ URSS en 1991 que celle-ci a du se séparer de ses satellites dont l’Arménie, qui gagna son indépendance.

Mais à la frontière Arméno-Turque, quelque chose de particulier…

La rivière Araxe, frontière des deux pays, de part et d’autre, un mirador blanc (Turc), un mirador vert (Russe, et non Arménien)

La Russie veille malgré tout tel un grand Frère…à la sécurité de son voisin.

Tous ces pays sont pourvus de constructions héritées du modèle Russe, on trouve également beaucoup de ces vielles voitures en circulation le cheminement des amenées de gaz de ville, bâtiments cossus, et parmi tout ceci, du modernisme, peu à peu fleurit dans les capitales.

En conclusion de cet intermède, passé et présent se mêlent par ici, mais le futur parait difficile à dessiner pour ces adorables communautés, pour des raisons géopolitiques. Le Caucase marque la limite avec la Turquie, dont les Américains ont conservé des bases tactiques.

J’écrirai un article sur Tbilissi et Erevan séparément, avec les photos associées.

Temple Greco-Romain de GEHGARD Arménie

Une seconde pensée pour mes relations Pro

Une seconde pensée pour mes relations Pro

…Et parce qu’il m’arrive de penser à vous, je vous ai concocter un petit reportage sur les différentes structures rencontrées ici et là…

Quelques unes décrites, les autres proviennent de Saint-Petersbourg et Moscou, des ponts à la mode Eiffel, et encore, je ne les ai pas tous vus.

Du lourd, du costaud, du rivet, du boulon, du routier, du piétons, des éclairages changeant de couleur, les ponts de Saint-Petersbourg s’ouvrent aux bâteaux la nuit à 1h20.

Une histoire raconte à propos de l’un de ses ponts que le Tsar avait envoyé un lourd chargement à son inauguration afin de le tester, mais son Architecte devait accompagner le cortège, ainsi, en cas de défaillance de calcul, ce dernier sombrerait également dans la Neva glaciale…Dur dur le Nicolas!

Saint-Petersbourg recense plus de 300 ponts sur la Ville, petits et grands.

Le pont de la Paix en Géorgie à Tbilissi est particulièrement aussi impressionnant, les lumières changent constamment, les garde-corps en verre sont munis d’éclairage scintillant à led, belle réalisation!

Et plus proche de nous, le pont Dom-Luis de Porto, impressionnant! Une oeuvre d’Art Eiffel (Associé à un autre)

Je vous laisse découvrir tout ceci en cliquant ici

Porto et Lisbonne (PORTUGAL)

Porto et Lisbonne (PORTUGAL)

Petite escapade en Amoureux…

Porto, Lisbonne, Sintra et son Parc National, magnifiques…Et…Un petit détour par Bordeaux, l’occasion de passer le sac à dos en revue, j’ai gagné 2 kgs, le ramenant à 13 kgs + mon autre petit sac, on se sent plus léger.

L’atmosphère qui règne au Portugal est indescriptible, l’accueil, l’Architecture, son bon Porto, les chorizos flambés, quel régal!

Le bus reliant ces deux villes, tout simplement génial, on a adoré.

Madrid nécessite d’y rester plus longtemps, de beaux monuments comme les arènes, somptueux! Pour le reste, quelques bémols…Le Portugal nous a beaucoup plus séduit.

Je me trouve donc actuellement en Géorgie, à Tbilissi, un coin que je n’avais pas envisagé de visiter…Mais cela fera parti du prochain article, la seule chose que je puisse dire, est que je vais prolonger le séjour d’une semaine avant de me rendre en Arménie écouter des vieux disques de Charles Aznavour devant un ballon de rouge Arménien…La Liberté n’a pas de frontière…

Pour les photos c’est ici

Moscou (RUSSIE)

Moscou (RUSSIE)

C’est par avion que je rejoins La Capitale et 12 000 000 d’âmes, plus économique que le train voir même le bus, et Aeroflot sont vraiment, disons, Russes, efficaces!

Dans les clichés, nous avons Le Métro de Moscou…

Le plus grand d’Europe ou l’un des plus grands, mais considéré comme le plus beau au monde, c’est un monument à lui seul, Métro, Théatre, Philharmonique, tout en un! On pourrait manger par terre, il est facile d’utilisation, sécurité au top, et un extra, deux Musiciens traditionnels jouant une musique folklorique Slave, un grand moment, pour moi comme pour nombre d’usagers qui s’affairent.

Les ponts de Moscou, ouvrages d’art somptueux, style Eiffel, et oui, ils ont fait appel à nos talents…

L’organisation de la Ville, sa sécurité, sa propreté, j’adore ce peuple!

Froids mais attachants, un renseignement et ils vous accompagnent même parfois jusqu’à destination, un sens du civisme perdu qu’il est agréable de croiser à nouveau.

Tout comme Saint-Petersbourg, les Monuments sont colossaux, somptueux, preuves d’un désir fou d’asseoir la Grandeur et la Puissance d’un Pays, ou d’un ou des Hommes qui en marquèrent l’Histoire: Lénine, Staline etc…

Beaucoup de Monuments, de Statues, érigés en leurs noms, comme le tombeau de Lénine sur La Place Rouge, devant le Kremlin.

Ahhh, la Place Rouge, qu’elle est belle! Je m’attendais à quelque-chose d’austère, froid, il en est autre, place touristique, sécurisée, monuments, Cathédrale Orthodoxe, décorations de Noel, on s’y sent bien, jusqu’à ce parc derrière abritant musées au design contemporain, ses longues allées où l’on aime à se promener et profiter de la propreté, jusqu’à cette passerelle qui enjambe en porte à faux un grand axe sur le quai et flirtant avec le Fleuve.

Pour les photos, c’est par ici

Saint-Petersbourg (RUSSIE)

Saint-Petersbourg (RUSSIE)

Un moment s’est écoulé depuis Helsinki, et je n’ai pas trouvé le temps d’écrire un article sur celle ville aux mille charmes qu’est Saint-Petersbourg, Peter pour les intimes…car j’ai retrouvé ma Belle sur la Péninsule Ibérique pour une quinzaine.

Après avoir discuté avec la serveuse de la pizzéria du coin de la rue, j’ai pris une cuite, mangé dans un restaurant Géorgien, et décidé de passer faire un tour dans ce Pays, et comme j’ai sympathisé avec un collègue dans le bus qui m’amenait de Helsinki à Peter, j’ai aussi décidé de rallier l’Arménie par la suite.

Saint-Petersbourg! Tout à commencer quand le bus m’a déposé 3 kms plus loin que prévu, sans wifi, sans argent, dans une ville où l’on parle peu l’Anglais dans la rue, j’ai donc utilisé mon GPS perso de Montagnard, bravé la pluie et les 2°c piquant sur 6,5 kms, et tant bien que mal réussi à trouver l’entrée de mon Airbnb, la zone d’inconfort, génial, liberté, stress et caliente à l’arrivée…

Je n’aurais qu’un seul regret ici, de ne pouvoir partager avec Estela tant celle ville est romantique, la Venise de Russie, ses plus de 300 ponts, ses monuments gigantesques, son histoire, et sa population très accueillante, mais froide au premier abord, et pourtant plus chaleureuse qu’en Norvège et Finlande, je n’aurais pas pensé avant de parcourir ces Pays.

Pour les photos c’est ici

Helsinki (FINLANDE)

Helsinki (FINLANDE)

De retour à Helsinki quelques jours profiter de ces magnifiques dégradés de couleurs, mais aussi son architecture, elle aussi d’influences Allemandes et Russes.

La Finlande est aussi un Pays qui a souffert des atrocités des guerres de part les âges.

Son style très particuliers peut séduire plus d’un, ou laisser indifférents d’autres, car là aussi, se perdre dans toutes ses rues nous fait parcourir l’Histoire, quartiers résidentiels au bord de l’eau aux maisons de Maîtres, églises, cathédrale, cathédrale Orthodoxe, Place du Sénat qui est également Place du Marché où autrefois était posée une église, chaque quartier a son décor, son ambiance.

La gare, imposante, très bien organisée, vivante, quartier Commercial, de la mode, les pubs, les restaurants, tout y est, Travailleurs en transit, Etudiants, Touristes…

Et Helsinki, c’est aussi la nature, car au milieu de toutes ces constructions flânent les oiseaux, les canards, lacs, forets, parcs arborés aux tapis de feuilles d’automne multicolore.

J’ai adoré arpenter cette ville des deux côtés et en son Centre, qu’il pleuve, qu’il neige, qu’il vente, il y a toujours du monde dehors, les gens sortent, se baladent, courent, marchent, vont au sauna public alterner avec quelques bains d’eau froide en extérieur directement.

Car le sauna ici est une institution! Il est aux Finnois ce que le vin rouge est aux Bordelais…D’ailleurs je me trouve en Airbnb dont la maison en est équipée.

Pour les photos, c’est ici

Demain, départ pour Saint-Petersbourg puis Moscou pour de nouvelles aventures et découvertes…

TALLINN (Estonie)

TALLINN (Estonie)

Etant à Helsinki, comment ne pas profiter de quelques jours pour se rendre en face, à 2H de Ferry dans cette belle Cité Médiévale de Tallinn (lien)?

La visite de la Ville est assez rapide, mais si l’on prend le temps de circuler un peu partout et sur les environs, elle regorge de petits trésors architecturaux mêlant Médiéval et Contemporain.

Ici aussi, les influences de plusieurs nations se retrouvent dans les styles, tantôt occupée par l’ Allemagne, la Russie la Suède…

C’est pourquoi nombre d’Eglises et une magnifique Cathédrale Orthodoxe dominent la Cité bâtie sur une colline.

Et juste à côté, immeubles de grande hauteur, grands centres commerciaux, où se mêlent la pierre, les matériaux modernes, tout cela embelli de lumières chaudes comme savent le faire les Nordiques.

Pour les photos, c’est ici

Automne Scandinave

Automne Scandinave

Je pars demain matin de cette belle région de lacs et de forêts de Finlande et par la même de cette belle ville qu’est Helsinki.

Un bus m’attend à l’aéroport direction Saint-Petersbourg, 8h de route pour aller découvrir cette belle ville de 5 millions d’habitants, l’aventure…

Car il a fallu tracer l’itinéraire et enregistrer quelques photos pour me diriger vers mon lieu de séjour, je serai alors sans téléphone dans un pays où la langue m’est totalement inconnue.

Mais en attendant, la météo m’a permis de prendre quelques belles photos d’automne de la végétation Scandinave, car la semaine prochaine, la neige fait son apparition sur les pays nordiques, voir même en Russie.

Alors rendez-vous dans le menu de droite pour les photos: En ouvrant l’oeil, vous pourrez apercevoir un écureuil qui s’est mêlé à ma séance de trail…

Une pensée pour pour mes relations Pro…

Une pensée pour pour mes relations Pro…

Après avoir parcouru un bout de chemin, de Colombie en passant par ma très chère France, la Norvège, maintenant la Finlande et l’Estonie, j’ai pensé bon de partager quelques clichés avec mes Collègues, enfin, toute personne intéressée par l’architecture en générale, et notamment le Métal…

En passant par le Cœur Economique de Bogotá avec ses tours qui veulent flirter avec les nuages, à l’Américaine, ces quelques constructions modernes que l’ont trouve à Tromso (troisième ville de Norvège), avec sa splendide bibliothèque, toujours ce côté nordique, cosy et chaleureux des pays scandinaves mêlant bois et acier parfaitement.

Helsinki, capitale Finlandaise qui semble vivre au rythme de Paris, la mode, la jeunesse en effervescence, une organisation scandinave réglée comme une horloge, où règne sécurité et économie croissante, tout semblerait parfait, comme en Norvège d’ailleurs…Capitale aux quartiers historiques, résidentiels et modernes à la fois, tout cela noyé au milieu de parcs arborés autour de lacs ou cohabitent les animaux et les hommes.

Enfin, Tallinn, Capitale Estonienne, ou comment visiter Helsinki sans se rendre à Tallinn qui n’est qu’à 2h de ferry.

Riche de son histoire de part ses invasions Germaniques et Russes, Tallinn a gagné son indépendance par son entrée dans UE.

Ville médiévale en son cœur, moderne hors des remparts et à la fois les deux tant la commune a su conserver la pierre, les vielles cheminées de briques en plein centre de ce qui devient aujourd’hui des zones commerciales, cafés, restaurants, parcs…et tout ceci dans une organisation impeccable…Influences Germano-Russes certainement.

Voilà pour ce premier article dédié principalement aux collègues, vous pouvez aussi passer directement par la case photo si la lecture vous ennuie.

Je repars demain pour 4 jours à Helsinki avant de me rendre en Russie samedi, Saint-Petersbourg puis Moscou.